Jean-Paul NICOLAÏ a été élève direct des Maîtres NAKAZONO, TAMURA, CHIBA et assistant de Christian TISSIER pendant de nombreuses années en France. Durant une année, il a suivi les cours de l’Aïkikaï de Tokyo et a été élève direct de Maître Seigo YAMAGUCHI au Hombu dojo et dans son Dojo privé du ZOSHUKAN.

Ceinture noire sixième dan depuis mars 2019, il est également diplômé du DESJEPS et dojo leader de isbas (ken jutsu).

 

« L’Aikido est un art martial d’une extrême efficacité lorsqu’on l’a acquis mais demande un très long apprentissage. Et, paradoxalement, plus on s’approche de cette maîtrise, moins on est attiré par la « bagarre ». Car durant cette étude, on se confronte à soi-même, on apprend à se connaître, on met en marche toute une réforme de nos blocages et inhibitions physiques et mentales et seulement alors, on commence à percevoir l’autre et échanger dans cette recherche. Cette dynamique est alors illimitée. Le combat devient une composante de cette recherche ou on tend vers une liberté devant l’agression qui rend toute attaque vaine car on ne fait plus qu’un avec l’adversaire et avec tout ce qui nous entoure. Mais pour atteindre cet état, il faut toujours garder à l’esprit que la technique est un merveilleux outil et non une finalité et qu’il faut apprendre à oublier notre rationalité au profit de la sensation et de l’intuition, la plus grande difficulté pour notre esprit occidental. »

 

Interview de Jean Paul NICOLAÏ dans Aïkido Magazine de décembre 2005

Le club d'aïkido de La Celle Saint Cloud et celui d'Asnières Sur Seine.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now